Skip to main content

Conseils pour une retraite épanouie

Le secret résidant dans l’anticipation, voici comment se préparer pour aborder cette nouvelle étape de vie.
17/06/2024
Retraite heureuse

La retraite n’est pas un long fleuve tranquille qui fait naturellement suite au torrent bouillonnant d’une carrière de médecin ou de pharmacien. C’est un changement de vie, plus ou moins bien vécu, qui ne coule pas de source. «On ne peut pas rouler à 300 km/h pendant 30 ou 40 ans et enclencher du jour au lendemain la position “parking” pour s’arrêter sur la bande d’urgence. La retraite, ça s’anticipe», affirme la psychologue organisationnelle Josée Blondin qui anime des ateliers intitulés «Pratiquer sa retraite… Maintenant!» destinés aux médecins et aux pharmaciens encore en exercice.

Au-delà des aspects déontologiques et financiers, la retraite doit aussi se préparer sur un plan psychologique. «Le plus tôt est le mieux. Ça a l’air un peu excessif dit comme ça, mais c’est une transition qui nécessite un vrai processus de réflexion. Il faut prendre le temps de l’analyser pour faire des choix conscients», observe la Dre Marie-Chantale Brien, directrice de l’intervention, de la prévention et de la recherche du Programme d’aide aux médecins du Québec (PAMQ).

Connectez-vous pour poursuivre la lecture de l'article:

Se connecter

Vous n'êtes pas encore inscrit(e) à ProfessionSante.ca?

Faites-le dès maintenant. C'est gratuit!

S’inscrire
X
This ad will auto-close in 10 seconds